L'association

L'association Vie Sociale à nous, est la suite logique de notre collectif : @viesocialeanous parents d'enfants différents,

Nous sommes donc devenus association à but non lucratif, régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, en mai 2019.


À l'origine, en 2013, le collectif est né d'un constat personnel, d'une vive colère. C'est l'histoire d'une maman qui s'est vue contrainte de ne plus pouvoir travailler, qui s'est vue être privée de vie sociale, qui s'est vue ne plus pouvoir s'épanouir. Elle a perdu sa dignité en prenant un rôle qu'elle n'avait pas envisagé, celui de se retrouver dans une situation d'assistanat en acceptant de dépendre d'allocations pour vivre.


De cette colère, de cette situation d'exclusion, une pétition a été mise en ligne. 

Force est de constater que cette maman était loin d'être seule dans cette situation d'exclusion : les signatures et les témoignages ont afflué !

Notre projet de plateforme d'emploi qui tient compte des disponibilités des parents dits aidants, durant toutes ces années est imaginé, façonné, porté aux plus hautes instances de l'Etat et s'est vu scellé dans un rapport présenté par la Présidente de la C.N.C.P.H. (Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées) en juin 2018 devant les ministres du Travail, de la Santé et de la secrétaire d'Etat auprès du Premier Ministre en charge du Handicap. Cf ici le rapport et la recommandation n°15 https://handicap.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_gillot_-_tome_2.pdf

 

 


En novembre 2018, CGI France, notre partenaire, nous a proposé de réaliser cette plateforme, elle en cours de réalisation à l'heure où nous écrivons cette page.

Le projet devenu aujourd'hui concret porte le nom de JobInCare, passerelle d'emploi pour parents "aidants".

RDV sur l'onglet JOBINCARE sur notre site pour y accéder vous y trouverez plus d'informations, notre plateforme est désormais en ligne depuis le 3 février 2020.

 

À travers cette plateforme nous avons voulu mettre en place une forme de recrutement qui se veut solidaire, humaine et économique. Elle tient compte des disponibilités des parents demandeurs tout en valorisant leurs parcours professionnels, leurs compétences, leur permettant ainsi de retrouver un emploi, une mission, un job sur site ou à distance. 
 
De nombreux témoignages recueillis à travers notre page Facebook, des études, sondages et pétitions ont montré que travailler était une réelle nécessité sociale et financière. 
 
Le diagnostic posé sur les enfants malades entraîne bien souvent une rupture de contrat de travail, pour l'un ou l'autre parent ou le parent seul. C’est une réalité sociale. 

 

Les parents aidants sont engagés et pugnaces. Ils ont exercé des professions, justifient d’expertises qu’ils souhaitent mettre autrement à disposition du milieu professionnel. 
 

Nous offrons alors aux entreprises l’opportunité de recruter des femmes et des hommes qualifiés, expérimentés et très motivés. 
 
Notre projet est devenu concret, il est désormais accessible sur la plateforme JobInCare pour les parents concernés et les futurs recruteurs, et ce, grâce à CGI France.
 
Recruteurs ; parce que vous pensez que nos vies ne doivent pas être différentes, proposez-nous vos offres d’emploi sur JobInCare, L’emploi autrement.